Concert Martin Helmchen à Boulogne Billancourt le 20 janvier 2018

Zoom sur l'artiste

Plus d'infos sur le concert Martin Helmchen à Boulogne Billancourt

STS Evenements (L3-1083215) présente

Martin Helmchen - Piano en Seine

Helmchen fait partie de ces artistes qui possèdent une vision esthétique et culturelle organique d'une oeuvre et dont les doigts traduisent exactement toutes les facettes de cet univers. Avec Helmchen, le contrôle du son, le dosage des plans sonores, la maîtrise rythmique (dans les Diabelli !) et, au-delà de tout, l'égalité digitale laissent pantois (....). Le moment déterminant fut évidemment l'interprétation renversante des Variations Diabelli, dont Helmchen saisit toute la dimension ludique et parodique, dans une palette infinie de nuances et de touchers. Il crée une articulation magique dans le cycle à travers l'utilisation des silences ».

Le Devoir – Christophe Huss, 25 juillet 2015

Eminent virtuose mais avec un jeu d'un grand naturel, le pianiste Martin Helmchen continue à briller sur la scène musicale internationale. Il s'est déjà produit avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin (Herbert Blomstedt), les Wiener Philharmoniker (Valery Gergiev), le London Philharmonic Orchestra (Vladimir Jurowski ou encore l'Orchestre Symphonique de Birmingham (Andris Nelsons). Aux Etats-Unis, il a fait ses débuts avec le New York Philharmonic au Carnegie Hall et le Boston Symphony Orchestra au Festival de Tanglewood (sous la direction de Christoph von Dohnanyi).

Il a joué sous la direction de chefs aussi célèbres que David Afkham, Marc Albrecht, Herbert Blomstedt, Christoph von Dohnanyi, Sir Mark Elder, Ed Gardner, Philippe Herreweghe, Manfred Honeck, Vladimir Jurowski, Andris Nelsons, Emmanuel Krivine, Andres Orozco-Estrada, Christoph Poppen, Michael Sanderling et David Zinman.

Martin Helmchen est un musicien en quête constante de rencontres, non seulement auprès des orchestres mais aussi grâce à la musique de chambre. Il a été très inspiré et influencé par Boris Pergamenschikow. Il est l'invité des plus grands festivals d'été comme la Schubertiade (Autriche), avec laquelle il a bâti une relation privilégiée.

Il joue régulièrement avec la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker son épouse. Ses autres partenaires sont Veronika Eberle, Julia Fischer, Christian Teztlaff, Antje Weithaas et Carolin Widmann et à partir de 2018, Frank-Peter Zimmermann. Son amour du Lied l'amène à se produire avec Juliane Banse, Julian Prégardien et Matthias Goerne.

En 2017/2018, Martin Helmchen sera soliste du City of Birmingham Symphony Orchestra (Alexandre Vedernilov), Sächsische Stattskapelle Dresden (Herbert Blomstedt, Wiener Symphoniker (Tomas Netopil), l'Orchestre National de Belgique (Hugh Wolff), la Philharmonie de Varsovie (Olari Elsts), le San Diego Symphony (Jahja Ling), l'Orchestre des Champs Elysées (Philippe Herreweghe). Il donnera des récitals à Berlin, Bonn, Stuttgart, Amsterdam, Londres, Paris, Chicago, Montréal. Ses différents programmes de musique de chambre le conduiront pour la première fois cette saison en Amérique latine mais également au Japon et aussi à Paris, Lucerne, Perugia, Berne, Vienne, Munich, Dresden, Francfort.

Martin Helmchen a enregistré pour Pentatone Classics les concertos de Mozart, Schumann, Dvorak et Mendelssohn, ainsi que des oeuvres de Schubert, Schumann et Brahms (solo et musique de chambre). Son enregistrement des sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec Marie-Elisabeth Hecker (Outhere) paru au printemps 2016 a reçu un accueil enthousiaste de la critique musicale.